Ces clichés poignants révèlent la vie dans un bordel à Bangladesh et c’est à briser le cœur…



Nombreux sont les pays où la prostitution est légale et acceptée. Mais cela ne signifie pas pour autant que les travailleurs du sexe vivent dans de meilleures conditions. Au contraire, dans certains pays comme le Bangladesh, les prostituées vivent misérablement dans l’enfer d’un bordel, comme Kandapara qui est d’ailleurs le plus vieux du pays !

Pour révéler au monde entier le quotidien de ces prostituées, la photojournaliste allemande Sandra Hoyn a décidé de visiter cette ville séparée du monde extérieur par une grande muraille…

 À travers une série de clichés poignants, Sandra Hoyn nous fait découvrir la triste réalité de ces femmes qui n’ont aucun choix que de rester et travailler dans ce bordel !

Le cliché précédent montre les toits et les limites du bordel de Kandapara. Situé dans le district de Tangail, ce bordel est le plus ancien de Bangladesh et également le deuxième plus grand. Les statistiques indiquent que plus de 700 travailleurs du sexe y vivent dans des conditions déplorables et avec leurs enfants…

Les femmes qui y travaillent sont pour la plupart issues de familles très pauvres ou nées dans l’enceinte de ce grand bordel vieux de 200 ans.

Elles ont commencé à vendre leur corps dès l’âge de 14, voire 12 ans… Certaines femmes ont même été vendues par leur propre famille ou par leur mari !

Kajol, 17 ans, est mariée depuis neuf ans. Elle a un fils de six mois.

Malheureusement, ces prostituées ne sont pas traitées comme tous les autres citoyens dans ce pays où 50 % des gens vivent en dessous du seuil de pauvreté : elles n’ont pas de liberté et ne jouissent pas des droits de l’homme.

Voici à quoi ressemble la chambre d’une de ces filles :

En gros, une fois qu’elles ont été vendues et achetées, elles appartiennent aux propriétaires du bordel et ne peuvent retrouver leur liberté qu’après avoir payé toutes leurs dettes…

Cliquez sur « Suiv » pour lire la suite

--- On vous recommande ---

Likez notre article sur Facebook