Ces remèdes naturels vous aideront à faire grossir vos seins sans recourir à la chirurgie esthétique !


{adsenseformobile}

La poitrine bien galbée, ronde, ferme, voluptueuse, est avant tout une marque de féminité. Évidemment, un corps parfait est souvent synonyme de ventre plat et de poitrine généreuse. Et puis, la plupart des hommes apprécient les rondeurs d’une belle poitrine !

 

C’est d’ailleurs pourquoi de nombreuses femmes veulent agrandir la taille de leurs bonnets ! Beaucoup pensent déjà à la chirurgie esthétique, alors que d’autres veulent opter pour des solutions naturelles… Si vous faites partie de celles qui se tiennent loin des bistouris, voici quelques astuces naturelles pour faire grossir les seins :


Source : comment-grossir-vite.com
Source : comment-grossir-vite.com

A- Utilisez des plantes naturelles qui font grossir les seins :

1- La pueraria mirifica

Cette plante thaïlandaise appelée également Kwao Krua a depuis 900 ans été appréciée pour ses nombreuses vertus : pour la mémoire, la tonicité de la peau ou même contre la sénilité !

Source : cheekyphysique.com
Source : cheekyphysique.com

Mais c’est en 1950 qu’un botaniste britannique dénommé Herbert Kenneth Airy Shaw attire l’attention du grand public dans le monde entier notamment en écrivant un article sur cette plante qu’il qualifie de « fontaine de jouvence » dans le magazine Siam Society !

Parmi toutes ses propriétés médicinales, le Kwao Krua est une plante riche en phytoœstrogène, notamment le miroestrol et le deosymiroestrol qui stimulent la circulation sanguine et favorisent l’accumulation de graisses dans les seins ainsi que leur hydratation.

Cette plante asiatique a su ainsi attirer la curiosité de nombreux scientifiques et notamment ceux de l’Université de Chulalongkorn. Ces derniers réalisèrent dès lors une expérience s’étalant de trois à six mois sur des femmes dont les seins augmentèrent significativement de volume après avoir consommé quotidiennement cette fameuse plante !

 

2- L’anis

Source : DR / futura-sciences.com
Source : DR / futura-sciences.com

Bien connu pour ses vertus culinaires et aromatiques pour de bons petits plats, l’anis présente également une forte concentration en phytoœstrogène ! Consommer régulièrement des graines d’anis vert est donc recommandé pour avoir de plus grands seins.

 

3- Le fenugrec

Utilisé généralement comme plante médicinale et condimentaire, le fenugrec est aussi idéal pour avoir une poitrine généreuse, car ses graines sont riches en phytoœstrogène. Pour cela, vous devez mélanger des graines de fenugrec à de l’huile d’olive et laisser le tout reposer une nuit entière. Cette mixture servira d’huile de massage pour les seins.

Source : entrepatients.net
Source : entrepatients.net

Si vous n’avez pas le temps de préparer le remède à la maison, vous pouvez acheter de l’huile de fenugrec directement dans une pharmacie ou une parapharmacie !

 

4- Le fenouil

Source : ileauxepices.com
Source : ileauxepices.com

Tout comme le soja, le fenouil stimule la production d’œstrogène chez la femme. Cette hormone étant entre autres responsable de l’augmentation du volume des seins. Mais cette fois-ci, vous n’avez qu’à le consommer sous forme d’infusion

 

5- La racine de réglisse

Les réglisses permettent également de stimuler la production de deux hormones qui aident à augmenter le volume des seins : la prolactine et l’œstrogène.

Source : cookme-shop.com
Source : cookme-shop.com

Mais elle doit être broyée pour pouvoir être consommée à petite dose, soit une cuillère à café à prendre avant les trois repas principaux de la journée. La racine de réglisse se garde pendant environ 15 minutes sous la langue avant d’être avalée avec un grand verre d’eau. Seul bémol, les résultats ne sont visibles qu’au bout de 6 mois…

 

6- La bardane

Source : agastache29.canalblog.com
Source : agastache29.canalblog.com

Cette plante est idéale pour la stimulation de la circulation du sang. Elle accroit entre autres l’afflux sanguin vers les seins contribuant ainsi à l’augmentation de leur volume. La bardane est également consommée pour sa richesse en œstrogène (donc déconseillée aux enfants, aux femmes enceintes ou qui allaitent leur bébé). Vous pouvez notamment utiliser ses racines en décoction

--- On vous recommande ---

Likez notre article sur Facebook